top of page
  • Photo du rédacteurVibes

Devil : Quand danse et lyrisme s’entremêlent

Devil, c’est la réunion d’artistes et créatifs venant d’horizons différents et partageant une passion commune : la danse. C’est aussi une création originale Vibes, de la conception des décors, aux éclairages, et de la direction artistique à la production. Un réel concept artistique où nous avons distancé l’univers de la danse pour créer un tout nouveau récit, mêlant mouvements, émotions, mode et lyrisme.


Crédit photo : Vibes

Décors et ambiances : Une création originale Vibes


Si nous prenons toujours un réel plaisir à créer nos propres décors et mises en scène, Devil nous aura défié sur de nombreux aspects. Mais à nos yeux, Challenge et Passion ne font qu’un.


Nous avions une idée toute singulière à l’esprit : un décor géométrique minimaliste et aérien au sein duquel nos danseurs allaient pouvoir laisser exprimer leur corps. Pour se faire, nous avons recyclé notre décor en bois Box qui nous a servi pour plusieurs projets. Et après de nombreuses heures à mesurer, découper, peindre puis suspendre notre oeuvre, Devil prenait vie.



Devil, c’est le croisement de deux décors. L’un pop urbain et fashion et l’autre délicat et volatile. Notre premier décor s’apparentait à une plateforme mode. Nous avons assemblé du bois peint en noir, à l’intérieur duquel nous avons disposé et dissimulé des néons. Puis nous avons recouvert l’avant de logos Vibes entremêlés pour donner un aspect mode et fashion. Cette création s’est avérée idéale pour mettre en valeur les vêtements et costumes des danseurs. La deuxième œuvre avait une tout autre intention : magnifier le corps en mouvement. Lors de la réalisation, nous avions placé notre premier décor dans le cyclorama blanc du studio, dans le but de créer une première ambiance pure, aérienne et poétique. L’espace du cyclorama s’y prêtait parfaitement et nous avons pu exploiter la structure sous tous ses angles.

Crédit photo : Vibes

Le deuxième décor, quant à lui, occupait le studio noir et nous a permis d’obtenir une atmosphère sombre, moderne et mystérieuse. De quoi contraster ce projet et opposer le noir au blanc. La lumière à la pénombre. Le tangible à l’intangible.




Plus que de la danse, un langage corporel


Devil, c’est aussi un projet expérimental. Lorsque nous avons imaginé cette réalisation, non voulions faire appel à des danseurs créatifs et qualifiés qui accepteraient de se lancer dans l’inconnu et d’improviser in extenso. Nous avons donc rassemblé quatre danseurs, aux danses et horizons divergents. De la danse contemporaine à la danse expérimentale abstraite en passant par le heals. De quoi stimuler notre créativité et obtenir un joli mélange. Nous n’avions plus qu’à mettre en place une improvisation guidée pour aiguiller les danseurs dans leurs gestuelles et expressions faciales, et le tour était joué. Nous voulions avant tout créer des mouvements elliptiques et volatiles et laisser les corps des danseurs parler.


L’importance de la musique


Si tout a été pensé jusqu’au moindre détail dans la création de ce projet, la musique n’est pas passée entre les mailles du filet. Nous avons fait appel au jeune musicien compositeur Lorenzo Marguin, plus connu sous le nom de Dakeez, qui a proposé une bande sonore exclusive au projet. Un résultat à mi-chemin entre le deep électro et le funk, conjugué à des notes de rap français. Lorenzo avait le champ libre. Sa seule contrainte était de s’inspirer des musiques des grands défilés de mode tels que ceux d’Yves Saint Laurent.


La créativité et poésie du tournage et montage

Quoi de mieux qu’un montage dynamique et appliqué pour opposer deux univers bien différents ? Confronter des plans doux et ralentis aux plans rapides et intimidants, qui débordent d’émotions. Nous avons également fait appel à une technique cinématographique bien particulière : Le bullet-time. Un effet visuel consistant à filmer un sujet figé. Cet effet donne l’impression de voir une photographie en léger mouvement. C’est en somme une sorte d’oxymore où la caméra fige le temps et permet une contemplation plus marquée.




Crédit photo : Vibes




Réalisation : Aubin Rebillard

Modèles et danseurs : Aloïs Leclet, Loriane Cateloy Rose, Ilona Cabrera, Baptiste Coppin


Caméra : Aubin Rebillard


Montage : Hugo Tavano


Direction artistique : Julie Diaz et Aubin Rebillard


Ambiance et lumière : Ange Zadi, Aubin Rebillard et Hugo Tavano.

Habillage : Ange Zadi


Conception visuelle et fabrication : Ange Zadi, Aubin Rebillard


Musique : Dakeez et Julie Diaz


13 vues0 commentaire
bottom of page